top of page

Iheb Triki : kumulus la solution au déficit de l'eau dans le monde

Dernière mise à jour : 18 avr. 2023

Entretien réalisé avec Hedi Dhaouadi, business developper chez Kumulus


Qui est Iheb Triki, co-fondateur et CEO de Kumulus?

Ancien consultant de BCG et ex-conseiller du ministre tunisien de l'énergie, il a plus de 10 ans d'expérience dans le domaine des énergies renouvelables et plus de 7 ans d'expérience professionnelle en tant que co-directeur de la plateforme d'investissement en infrastructures durables de Swicorp (société de capital-investissement leader au Moyen-Orient). Durant son mandat, l'équipe a développé des projets d'une valeur de plus de 1 milliard de dollars et a investi dans un projet photovoltaïque de 200 millions de dollars en Égypte. Iheb est un ingénieur de l'Ecole Polytechnique (Paris ; X05), il est titulaire d'un Master of Science de l'Université de Californie Berkeley et est Chartered Financial Analyst (CFA). En 2021 et 2022, Iheb a été sélectionné par le prestigieux Institut Choiseul comme l'un des 100 jeunes leaders africains.


Pourriez-vous vous nous présenter Kumulus ?

Kumulus est tout d'abord une vision ; celle d’un monde où chaque foyer, chaque usine, hôtel ou école aurait sa propre machine qui crée de l’eau potable en utilisant des ressources purement renouvelables et abondantes : l’énergie solaire et l’air. La production de l'eau serait "distribuée" et proche du consommateur final. Par ailleurs, nous passerons d’un monde où l’eau est de plus en plus rare à un monde où l’eau est abondante grâce à l’usage de ressources renouvelables. Il y a d'ailleurs 6 fois plus d'eau dans l'air que dans toutes les rivières du monde. La machine Kumulus est le premier pilier de notre vision : c'est une machine qui génère tous les jours 20 à 30 litres d'eau potable en condensant l'humidité qui est dans l'air cette en utilisant l'électricité fournie par les panneaux solaires et leurs batteries.


Pouvez-vous nous expliquer simplement le processus de conversion de l'air en eau ?

Le mécanisme simplifié est le suivant:

1. L’air est absorbé par la machine et est filtré une première fois

2. L’air rentre dans la "chambre froide" dont la température est calibrée sur celle de la rosée. La condensation a lieu et l'eau est créée.

3. Cette eau passe par plusieurs filtres (particules, bactéries, échange ionique, charbon…) puis par un minéralisateur. L’eau créée est maintenance potable 4. L’eau est stockée dans un réservoir dédié, prête à être consommée.


Comment se déroule l’installation d’un générateur Kumulus?

L'installation est très simple ! Le consommateur final a seulement trois étapes à réaliser. Il doit, tout d'abord, brancher la machine à une source d'électricité (secteur ou panneaux photovoltaïques + batteries), puis attendre que les premiers litres d'eau soient collectés (compter une heure à 90min par litre) et se servir.


Kumulus semble être une solution innovante et à moindre coût permettant de pallier les difficultés d’accès à l’eau potable, est-ce que les pouvoirs publics y sont sensibles et vous accompagnent dans votre développement ?

Les différentes institutions gouvernementales que nous avons contactées ont exprimé leur soutien à notre projet et à notre objectif. Nous poursuivons actuellement les discussions afin de trouver des bases communes de collaboration.


Quels sont les ambitions de Kumulus ?

Notre ambition pour Kumulus Water est qu'elle devienne le principal fournisseur d'eau potable pour les entreprises qui souhaitent réduire leur utilisation de plastique et leur empreinte carbone, et une solution pour les personnes qui n'ont pas d'accès direct à l'eau potable.

Nous rêvons que chaque maison ait sa propre machine Kumulus personnelle qui lui permette d'accéder librement à l'eau potable.


Interview réalisée par Saad Mounan et Sabrine Maaroufi

45 vues0 commentaire

Comments


bottom of page